Le plus petit baiser jamais recensé - Mathias Malzieu

Note : 9/10

Résumé

Avez-vous déjà rencontré une fille qui disparaît lorsqu’on l’embrasse ? Pour être plus précise, qui devient invisible même avec le plus petit baiser jamais recensé… C’est ce qui va arriver à notre inventeur dépressif. Son désir de la retrouver devient capital mais comment s’y prendre sans pouvoir la voir ?

Sur les conseils de sa pharmacienne, il rencontre un détective à la retraite spécialisé dans l’extraordinaire qui va l’aider dans cette quête en lui présentant un perroquet très spécial… Un perroquet qui a le don de trouver les jolies filles.

Déjà très meurtris par l’amour, notre inventeur arrivera-t-il a faire pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de coeur ?

« J’étais tellement content qu’ils avaient l’air inquiets pour moi. »

Mon avis

Mathias Malzieu est devenu mon auteur français de coeur depuis ma lecture de « La mécanique du coeur » dont l’histoire m’avait terriblement touchée. Je voulais retrouver son univers poétique en lisant « Le plus petit baiser jamais recensé ». Et encore une fois, qu’est-ce que j’ai aimé cette lecture ! L’histoire est si suave que lorsque j’ai été plongée dedans, je n’ai plus eu envie d’en sortir !

J’ai adoré tous ces petits mots inventés par l’auteur tel que « appartelier, sparadramour, nichonnier, Bird’n’roll etc », des combinaisons de mots qui vont tellement bien ensemble et qui regorgent de poésie.

Les comparaisons sont tout aussi magiques « Le trou d’obus à la place du coeur », « ex-pâtisserie préférée (pour parler de son ex) », « la bombe d’amour » etc… jusqu’au nom des rues « Boulevard Bashung », « rue Charlie Chaplin ». Le sublime univers de Mathias Malzieu en somme…

La musique est également omniprésente, le souffle de la fille invisible en ré mineur en est un exemple. On reconnaît bien le musicien derrière ce roman et les références subtilement placées. Tous ces éléments rendent cette histoire si belle et magique, un livre né d’une imagination débordante, très créatif et inspirant !

J’ai également adoré le dénouement qui arrive un peu comme une bombe, j’ai été surprise et émue. C’est celui que j’espérais en pensant qu’il était impossible… Une fin remplie de sens et d’émotions.

Si vous ne l’avez pas encore lu, je vous le conseille vivement, il est, en plus, très court et se lit vite ! N’attendez plus et foncez ! Sinon, dites-moi dans les commentaires ce que vous en aviez pensé 🙂 ! Bonne lecture à tous !

« Mon cerveau est une maison de campagne pour démons. Ils y viennent souvent et de plus en plus nombreux. Ils se font des apéros à la liqueur de mes angoisses. »

Informations

Edition : J’ai lu – Page : 153

Lien Amazon

Découvrir des lectures similaires

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*