Le bigorneau fait la roue - Hervé Pouzoullic

Note : 7/10

Résumé

Marc, jeune étudiant à Sciences Po, n’arrive pas à faire durer ses relations amoureuses. 3 jours, pas plus. 3 jours et il se fait larguer. Afin d’essayer d’en comprendre la raison, il commence un voyage initiatique…

Pour la première étape, il va retrouver sa famille en Bretagne où il découvre, grâce à l’expérience de ses parents, que l’amour réside dans l’incompréhension de l’autre. Que nous nous aimons lorsque nous ne nous comprenons pas. Cela devient une évidence pour lui, il va rechercher l’amour à l’international ! Là où la barrière de la langue et les différentes normes d’un pays à l’autre fait naître un début d’incompréhension.

Que va-t-il apprendre de ses relations à l’international ? Va-t-il finalement réussir à trouver l’amour de sa vie ?

« Je pris la décision d’avoir moins peur, d’essayer de me pardonner. A tout le moins de faire preuve d’un peu d’indulgence pour celui qui avait beaucoup raté. »

Mon avis

Cette perspective d’histoires d’amour un peu dérangées m’a beaucoup intriguée, du coup j’ai craqué et j’ai acheté ce roman. En commençant ma lecture, j’ai eu peur de ne pas accrocher au style de l’auteur mais plus je tournais les pages et plus j’adorais l’histoire et le personnage principal, Marc. J’ai aimé sa façon de penser un peu décalée, complètement folle. Un homme prêt à tout pour trouver l’amour et pour le garder.

Mais ce que j’ai le plus aimé est l’univers poétique que dégage ce livre. Les petites insertions de poésie subliment l’histoire et sont, pour ma part, un énorme point fort. L’esprit vif et cultivé rend le personnage de Marc très attachant et les références littéraires et culturelles qu’il utilise sont toujours bien placées et sont délicieuses à lire.

Si vous aimez voyager, vous ne serez pas déçu, les différentes relations amoureuses à l’international de Marc nous font découvrir du pays ! Et pour moi qui rêve de vagabonder toujours plus, ça m’a fait du bien !

L’histoire comporte plusieurs parties, chacune sont comme des petites nouvelles sur la vie amoureuse, enfin c’est comme cela que je l’ai perçu. (Celle qui m’a le plus touchée est celle du Dr K. Et pour vous ? Quelle histoire avez-vous le plus aimé ?)

Le seul bémol… (malheureusement il y en a un) a été la fin du roman. Je ne peux pas vous en dire plus, mais je l’ai trouvé un peu frustrante. Peut-être parce que je me suis imaginée plusieurs fins, les plus délirantes les unes que les autres, avant de lire la dernière ligne. Dites-moi dans les commentaires ce que vous en avez pensé 🙂

Pour résumé, j’ai été ravie de cette lecture, je vous le recommande chaudement. Bonne lecture à tous 🙂

« Paris est jalouse. Elle cadenasse l’amour sur ses ponts »

Informations

Edition : Anne Carrière – Page : 228

Lien Amazon

Dans le même style littéraire :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Total
53
Shares

2 commentaires

  1. Merci Angélique pour votre chronique. Tous mes voeux de réussité pour votre blog littéraire. Beaucoup de sensibilité dans vos commentaires. Amitiés. Hervé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*